Anxiété de séparation

Un chien est un animal grégaire qui n’est pas naturellement programmé pour être seul. Il faut donc le lui apprendre. A cause du confinement lié au Covid-19, beaucoup de maîtres ont profité de leur chien à la maison, oubliant qu’il était fondamental de le socialiser et de lui faire dépenser son énergie librement.

Avec le déconfinement progressif, les chiens, non habitués à la solitude, habitués à vivre en meute, vont développer des troubles d’anxiété plus ou moins extrêmes. C’est donc aujourd’hui qu’il faut leur habituer à être seul, avant le jour où vous vous absenterez des heures durant.

L’anxiété de séparation est une des anxiétés les plus difficiles à vivre pour un chien: il peut détruire, hurler à la mort, et même s’auto-mutiler et passer à travers une vitre pour essayer de rejoindre son maître (vécu). Cette anxiété ressemble à une attaque de panique qui n’en finit pas. Apprenez à votre chien la solitude dès son plus jeune âge et, s’il est adulte et toujours près de vous alors que vous allez retourner au travail, je vous aide à lui apprendre la solitude.

Attention, quand j’évoque la solitude du chien, il n’est pas question de le laisser 10 heures seul; c’est selon moi de la maltraitance, même si votre chien la subit sans broncher. Si vous n’avez pas de solution pour le sortir en journée, vous pouvez faire appel à notre service de dog walking : une heure de promenade en forêt avec d’autres chiens, pour qu’il se dépense, joue, coure, socialise et fasse une bonne sieste à son retour!

Voir aussi …

Partager :